Social Gaming sur Mobile : Focus sur NimbleBit

Immense succès pour ce studio fondé par deux frères, leur jeu phare Tiny Tower vient d’atteindre le million de joueurs actifs quotidien, supportant ainsi plus de 10 millions  de parties quotidiennes. Le jeu a actuellement dépassé les 8 millions de téléchargements.

Un jeu très rentable

Avec 1 million de joueurs quotidiens, Nimblebit est encore loin des 13 millions de Zynga sur téléphones mobiles, mais les moyens financiers et humains ne sont pas les mêmes et les frères Marsh ont réalisé un vrai tour de force.

Tiny Tower de NimbleBit

De plus, 5% de leurs joueurs ont déjà acheté des biens virtuels pour un montant moyen de 10$. Ces développeurs sont donc très riches, reconnus par la communauté de développeurs pour leur sympathie et leur sens du partage : en septembre dernier, ils ont offert 35 iPad à une école de San Diego.

On ne surveille pas l’ARPU

Fausse modestie ou private jock, David Marsh avoue en interview ne pas beaucoup surveiller l’ARPU ou le revenu moyen par joueur, ce qui ne l’empêche pas de proposer à la vente des biens virtuels de 30$. NimbleBit possède l’esprit cool Californien, mais le porte-monnaie est bien américain !
Néanmoins leur approche est de rester concentrer sur la création de jeux, plutôt que de se perdre dans le management de grosses équipes. De plus ils déclarent ne pas penser monétisation lors de la conception du jeu, ce qui leur importe est le fun avant tout.

Un jeu intuitif, addictif et fun.

Tiny Tower : un concept très Zynga

Le jeu est accessible gratuitement sur iTunes et vous met dans la peau d’un entrepreneur. Vous bâtissez une tour et vous devez l’élever le plus haut possible. Au joueur de gérer s’il veut des commerces, des restaurants ou des habitations, tout en affectant du travail aux personnes venant habiter dans la tour. Pour progresser, on peut se contenter de l’argent que rapportent les différentes activités ou bien d’acheter de la monnaie virtuelle pour progresser plus rapidement. Le jeu est intuitif, addictif et fun bien que forcément répétitif et faiblement social.

 Avec Tiny Tower et leur précédent jeu Pocket Frogs, NimbleBit prouve que les développeurs indépendants ont encore de nombreuses opportunités sur iOS et que ce marché est encore en plein développement.

Romain Levert
L'auteur
Romain Levert
Directeur conseil en stratégie digitale chez Digiworks.

Une réflexion sur “ Social Gaming sur Mobile : Focus sur NimbleBit ”

Les commentaires sont fermés.