décembre 2011

En cette période de fêtes et de fin d’année, nous nous prêtons à l’exercice de la sélection de nos jeux 2011. Des jeux novateurs comme From Dust, aux jolies surprises comme Contre-jour jusqu’aux AAA comme Skyrim. 

Des surprises sur iPhone

Parfaitement adaptés à l’écran tactile et au support, 2 jeux ont retenu notre attention :

Déjà 400 000 joueurs mensuels pour Mission Impossible-The Game, le jeu facebook servant de promotion au film qui sort ce mois-ci. Un carton pour cet advergame qui a bénéficié de la force de la licence et d’un marketing implacable.

Capitaliser sur une licence pour lancer un jeu sur Facebook

A l’instar de Dexter ou des Experts sur Facebook, les licences facilitent les lancements. Parmi la variété de jeux, les joueurs vont naturellement porter leur préférence sur ces « marques » qu’ils connaissent et qui les rassurent. Mission Impossible a été crée en 1966, vieille de plus de 40 ans, la licence bénéficie donc d’une base de fans considérable.

Zynga, le géant du social-gaming a été introduit en bourse il y a moins d’une semaine. Cette introduction a donné lieu à de nombreux débats sur son éventuelle surévaluation. En effet Zynga, âgé de seulement quelques années, était plus valorisé que des sociétés comme Electronic Arts (FIFA12) ou Take Two (GTA). A l’heure où les cartes facebook credits entrent dans les magasins, retour sur le studio qui est en train de changer le jeu vidéo.

Les marques disposent de deux solutions pour utiliser le jeu vidéo dans leur communication : l’advergame ou la publicité in-game. Ces deux solutions sont utilisées depuis des années, quels sont les avantages et les inconvénients de chacune de ces méthodes ?

La publicité in-game

Annoncer dans un jeu vidéo se pratique sur tous les supports de jeux : internet, les consoles, facebook, les smartphones...cela fait des années que les marques sont présentes dans les simulations de football comme Fifa. De son côté, CityVille a organisé avec succès plusieurs opérations promotionnelles pour Best Buy, Michael Jackson ou encore Mac Donald. Pour rappel, l’opération best buy a permis de générer plus de 640 000 fans en 1 semaine.

Longtemps annoncés comme l’avenir du social gaming, les smartphones sont désormais envahis de jeux sociaux. Jeux de gestion, puzzles games, jeux géolocalisés. Et ça marche. Petit tour des différents social games disponibles sur iPhone.

Les jeux de gestion

Conscients de proposer un gameplay unique, les développeurs regorgent d’imagination pour proposer de nouveaux thèmes. Mais les codes graphiques restent similaires…et au final il est difficile de les différencier.

Aspect souvent négligé lors de la conception d’un advergame, son lancement n’en est pas moins capital. Pour un annonceur, communiquer autour de sa marque est une action qu’il comprend et qu’il maîtrise. En revanche,  gérer la campagne de communication d’un jeu vidéo est une action déjà plus obscure. De plus il peut avoir des difficultés à comprendre que le budget nécessaire peut être équivalent aux coûts de production de l’advergame. Autant il est possible de réaliser un jeu « sympathique » pour 50 000€, autant avec 50 000 € de budget de communication web, c’est un défi que d’émerger parmi les autres sollicitations publicitaires.

Lors de la série de catastrophes engendrée par le séisme au japon (Fukushima, tsunami…), les acteurs du jeu traditionnel et du social gaming s’étaient mobilisés pour récolter des fonds afin d’aider les victimes. Ainsi Zynga avait rassemblé plus de 2,5 millions de dollars. Face au succès de ces opérations, plusieurs studios se sont lancés dans le développement de jeux sociaux « humanitaires », permettant de financer des ONG.