Blog

Alors que l'on attend de voir ce que Zynga va proposer pour sa propre plate-forme de jeu, deux célèbres éditeurs de jeux vidéo vont s'installer sur Facebook : EA (Fifa, Need for Speed...) et Capcom (Street Fighter, Resident Evil...). Avec même une belle phrase de va t'en guerre de la part président de Capcom - Haruhiro Tsujimoto : “Gaming on social networks is poised to impact the traditional video game industry and is a presence that cannot be ignored.” et "We 're in the move".

Qu'est ce que le Battle.net ID de Blizzard ? A l'instar de Steam ou du XboxLive, Blizzard veut connecter les joueurs de tous ses univers par le biais de sa plate-forme de jeu : Batle.net. Le but ? Que l'on soit en train de pêcher dans World of Warcraft ou de sauver l'univers dans Starcraft, grâce à une fenêtre de chat, il sera possible de discuter avec ses amis jouant à différents jeux. C'est la raison pour laquelle les comptes WoW ont fusionné avec les comptes Battle.net il y a quelques mois. Mais alors que ces connections sociales restaient jusqu'à maintenant à l'intérieur des univers ultra-controlés du géant du jeu PC, Blizzard s'ouvrira dans quelques semaines au premier des réseaux sociaux : Facebook.

En matière de social gaming, le jeu pc m'a toujours apparu plus riche et plus profond que le jeu console. Je l'ai constaté dès mes premières expériences online sur un jeu en 2D au gameplay basique mais dont toute la richesse se trouvait en coulisse : dans les forums des différentes factions du jeu (godwarriors.com). La complexité des organisations qui se mettaient en place m'avait rapidement grisé et passionné : des modérateurs faisaient officent d'arbitres, des leaders géraient des groupes de joueurs, d'autres personnes étaient chargées de missions spécifiques comme la diplomatie entre les différents clans qui se faisaient la guerre, eux-même rapportant à une sorte d'assemblée regroupant les leaders et les modérateurs... Plus les joueurs interagissaient entre eux et s'organisaient, plus le jeu s'enrichissait. Chacun pouvant créer des quêtes, y faire participer les autres, le jeu était littéralement nourri par ses joueurs.