Blog

Formation digitale : Pour quelles raisons utiliser le Serious Game?

Utiliser le Serious Game comme outil de formation est une pratique de plus en plus présente aujourd’hui chez les entreprises. Tout comme la gamification, visant à ludifier des processus d’intégration ou à accompagner un changement d’organisation, le Serious Game permet aux entreprises de se concentrer davantage sur le côté humain de leur gestion des ressources humaines. Outils modernes et ludiques, héritiers des jeux vidéos, les Serious Games s’adaptent pour offrir des formations professionnelles et motivantes.

Formation digitale : Définition d'un serious game

Définition d’un Serious Game

Un Serious Game (jeu sérieux en français), bien qu’étroitement lié à la gamification, est un outil de formation ludique basé sur le jeu de rôle. Sous forme de jeu ou de simulation, il a pour objectif de faire transmettre des messages forts et importants sur des sujets sérieux et des problématiques complexes (sensibilisation, information, communication, enseignement, etc.). En d’autres mots, les Serious Games sont définis comme étant un type de jeu qui ont un objectif bien défini : l’apprentissage.

Au travers du Serious Game, l’apprenant se retrouve immergé dans une expérience de formation qui ressemble à un jeu et qui permet d’enseigner des compétences réelles dans un cadre de travail fictif et sans risque. L’objectif d’apprentissage s’atteint à la fin du jeu avec comme finalités des notions telles que la compréhension, l’information, l’apprentissage et l’amélioration des compétences. Utiliser le Serious Games dans un processus de formation permet et à la fois d’enseigner de nouvelles compétences mais aussi de faire en sorte qu’elles soient traduites dans des situations réelles.

 

Les secteurs les plus sensibilisés au serious game

Du fait de l’empreinte positive des serious games sur le comportement des apprenants, de plus en plus d’entreprises se questionnent sur la force de cet outil de formation nouvelle génération. On retrouve notamment une forte présence de Serious Game dans les secteurs : aéronautiques et de la défense (les jeux de simulation de guerre étant la genèse des serious games), de l’automobile, de la santé, de l’éducation, de la distribution, des grandes entreprises ou encore du tourisme et de l’agriculture, selon une étude menée par Marketsandmarkets.  

Avec une présence plurisectorielle, les serious games arrivent à répondre aux attentes de chacune des entreprises avec plusieurs segments principaux de typologies de jeu possibles. On y retrouve :  

 

– Les jeux ludo-éducatifs.

– Les jeux d’entraînement et de simulation

– Les edumarket games

– Les political games

– Les jeux de sensibilisation et de sécurité.

 

Les avantages du serious game

Penser à intégrer un Serious Game dans un processus de formation n’est pas forcément une chose intuitive du fait de l’image renvoyé par les jeux vidéos étant généralement associé à une source de divertissement, de loisir plutôt qu’un outil d’enseignement. Toutefois, les serious games s’appuient sur ce qu’il y a de mieux dans les mécaniques du jeu vidéo pour arriver à engager, motiver et entraîner pour mettre à profit la force des apprenants sur des enjeux sérieux. De manière concrète, les Serious Games ont de réels atouts : 

 

1. Efficacité de l’apprentissage : Pratiquer l’enseignement 

A travers un Serious Game, l’apprenant se trouve en posture d’action face à l’information. Que ce soit via des jeux de simulations ou de réflexion, le Serious Game permet de comprendre et de trouver la meilleure solution à mettre en place face à une situation. Egalement appelé enseignement par l’action, l’apprenant est davantage impliqué dans son apprentissage et mémorise mieux les informations clés. L’apprenant peut également faire face à des erreurs qu’il commet dans son évolution, lui permettant ainsi également un apprentissage basé sur l’essaie et l’échec.

 

2. Améliorer la cohésion d’équipe : Travailler en équipe 

La majorité des Serious Games sont développés et pensés pour être pratique en équipe. L’apprenant se retrouve alors dans des situations où la portée collaborative est centrale. Chacun se retrouve alors engagés en raison de la motivation de son équipe. Toute cohésion d’équipe nécessite une meilleure communication entre les membres d’une même équipe ce qui par ailleurs développe un sentiment d’appartenance et permet également d’améliorer l’estime de soit au fur et à mesure qu’ils avancent dans la réussite de leur enseignement.

 

3. Adaptabilité de l’apprentissage : Enseignement présentiel et distanciel 

Le Serious Game permet aux apprenants de se jouer en présentiel ou distanciel et ce avec une adaptabilité sur différents supports (téléphone, tablette, ordinateur). Cette adaptabilité permet aux entreprises d’être davantage flexible dans l’organisation des formations. Disponible sous forme d’application mobile ou dans un navigateur internet, les apprenants ne sont pas tenus de suivre la formation dans une salle dédiée, mais peuvent également la pratiquer en télétravail ou depuis un tout autre lieu dédié à un cadre de travail.

 

4. Développer des compétences concrètes : Mise en situation 

Un Serious Game c’est principalement un jeu où le joueur contrôle (ou essaye de contrôler) la situation qui se déroule autour de lui dans une environnement donné. Cet environnement idéal (dans un univers sans danger) permet de proposer une mise en pratique réelle d’une quelconque situation.  Il s’agit de cette notion de mise en situation  qui permet aux apprenants de développer et d’améliorer des compétences concrètes comme les softs skills : Learderships, gestion du stress, capacité de communication, compétence de négociation, etc. Pour travailler leurs softs skills, les apprenants pourront alors passer par l’étape de la prise de conscience au travers les différentes missions qui leur sont assimilées.

 

5. Évaluer le potentiel des apprenants : Suivi en tant réel 

Digitaliser un processus de formation c’est également permettre le suivi des apprenants puisque leur évaluation se fait sur plusieurs critères définis au préalable. Les Serious Games intègrent des mécaniques pensées pour une évaluation consctante et en temps réel. L’évaluation se passe tout au long du jeu et peut être présentée sous différentes formes : quiz, évaluation d’un choix face à une situation, une mise en pratique, etc. Le Serious Game autorise ainsi une rétroaction immédiate sur le niveau d’apprentissage d’un joueur.

 

Quelques exemples de serious game :

1. The Uber Game

Le quotidien, Financial Times, a conçu un serious game à partir de plusieurs témoignages de chauffeur UBER, permettant au joueur de se glisser dans leur quotidien. A travers le parcours du chauffeur UBER, le joueur découvre les défis qu’ils doivent tous relever et la pression à laquelle les chauffeurs UBER doivent faire face : Argent ou temps libre ? Travail ou famille ? Que feriez-vous dans leur situation ? 

 

Serious game Financial Times - The Uber Game

Serious game Financial Times – The Uber Game

 

2. Le Bon, la brute et le comptable

Conçu par Journalism +++ (le réseau européen de sociétés spécialisées dans le journalisme de données), ce Serious Game fait incarner le joueur en tant que nouvelle directrice de cabinet du maire d’une grande ville. Au cours des échanges avec les différents personnages du jeu, le joueur devra faire face à des choix soit d’ordre éthique, politique ou de corruption pour conserver au maximum son nouveau travail. Toutes les situations que va rencontrer le joueur sont inspirés de faits réels permettant ainsi à l’apprenant de mieux comprendre les mécaniques de corruption qui ont été utilisées dans cet environnement.

 

Serious Game Journalism +++ - Lebon, La Brute et Le Comptable

Serious Game Journalism +++ – Lebon, La Brute et Le Comptable

 

3. EDF R&D

Créer de la pédagogie en interne sur la technologie R&D et créer un dispositif commercial innovant ont été les enjeux d’EDF pour répondre à leurs problématiques R&D. L’entreprise s’est penchée, en nous contactant, du côté du Serious Game dans lequel les apprenants ont la possibilité de choisir parmi plusieurs machines pour comprendre leur fonctionnement. Ce Serious Game a eu pour principal objectif de ludifier l’apprentissage de nouveaux matériaux de travail. En résultat, les apprenants ont appris l’optimisation d’énergie grâce à l’utilisation de variateurs électriques dans l’industrie.

 

4. Orchestra Lab

Pour renouveler les outils de pédagogie musicale à destination des enfants de 6 à 10 ans, une expérience ludo-pédagogique multiplateforme a été développé par notre agence Digiworks. Dans ce serious game 6 mini-jeux permettent d’éveiller les enfants à la musique classique à travers 3 œuvres musicale classique interprétées à chaque fois par un orchestre français différent.

 

5. Train me

Cette fois-ci, le serious game a été réalisé dans un cadre d’un changement de mobiles des agents SNCF. Nous avons développé une application gamifiée avec présentés directement depuis l’application, des quiz ont été répertoriés par thèmes : Métiers, Culture générale. Chaque session de quiz a différentes mécaniques ludiques d’apprentissage : QCM, texte à trou, chaud/froid…

Chaque collaborateur peut suivre ses résultats et être récompensé pour chaque point gagné avec des mini-jeux et une personnalisation de son avatar. Les collaborateurs peuvent aussi se défier en équipe pour stimuler l’engagement et l’engouement autour de l’outil.

Pour aller plus loin

Le Serious Game est un outil qui permet à la fois de digitaliser un processus de formation mais aussi de le rendre plus ludique et plus nourrissant émotionnellement pour les apprenants, permettant aux différents collaborateurs de se sentir toujours plus engagés et impliqués.

Si vous souhaitez venir nous parler de votre processus de formation ou de la mise en place d’un Serious Game pour accompagnement collaborateurs en tant que support de formation, contactez l’agence digital Digiworks ou retrouvez plus en détails toutes nos offres (Serious Game, Gamification, Conseil, Développement de nouveaux outils…), qu’on en discute ensemble.

 

Pssst… besoin d’être accompagné sur votre onboarding ? Laissez-nous vos coordonnées, on vous rappelle 😉