farmville Tag

Entre 7 et 10 milliards de dollars pour Zynga, soit 1/5 de Facebook, voici la valorisation de ce géant du Web qui a embauché 800 personnes l’année dernière pour atteindre désormais 1500 employés. Le leader du social-gaming représente une société qui vaut plus qu’Electronic Arts et ses licences comme NFL, Fifa, Sims… qui est deux fois moins valorisé à « seulement » 6 milliards de dollars. Les studios de développement classiques ne font pas le poids face un développeur de jeu web tout juste créé. Trop injuste pour des sociétés qui misent tout sur la technologie et la création de licences hollywoodiennes.

Sur de nombreux jeux auxquels j’ai joué, j’ai souvent vu des fonctionnalités inaccessibles : île visible mais impossible à visiter dans My Empire, objets présents dans l’inventaire mais impossible à placer etc… Ces icônes sont la plupart du temps des tests pour de nouvelles fonctions. Les développeurs comptabilisent le nombre de clics sur ces nouvelles « features » afin de choisir celles qui seront intégrées dans le jeu ou non. Une autre manière d'intégrer de nouvelles idées est le ghetto testing :

L'explosion des réseaux sociaux, principalement Facebook et son demi-milliard d'utilisateurs, oblige les entreprises à repenser leur façon de communiquer sur Internet. Certaines marques l'ont compris très vite et se retrouvent assises sur une véritable mine d'or : Starbucks et Coca-Cola culminent à plus de 16 Millions de fans (avec une progression de 300 à 500 000 nouveaux par semaine !), autant de personnes captées et pouvant être engagées à tout moment sans aucun coût ... le rêve de tout responsable marketing ! C'est donc tout naturellement que l'on voit fleurir de nouvelles agences spécialisées dans le social media, le community management, autant de termes qui nous étaient inconnus il y a encore 4 ans. Le social media d'accord, mais le jeu dans tout ça me direz-vous ?